Créatine éthyl ester contre créatine monohydrate, quels avantages

La forme de créatine la plus connue et la plus utilisée jusqu’à présent a été la créatine monohydrate, mais cela est sans doute sur le point de changer avec l’apparition de nouvelles formes de créatines plus efficace que la monohydrate. Ces nouvelles formes de créatine ont en fait été mise au point dans l’optique de corriger les imperfections de l’autre, ce qui les rend donc plus avantageuses. C’est le cas de la créatine éthyl ester (CEE) qui a fait son apparition il n’y a pas longtemps et qui a la particularité d’avoir une bien meilleure assimilation. L’avantage d’utiliser une créatine qui s’assimile plus facilement par l’organisme c’est la réduction considérable des doses prises et des effets plus significatifs au niveau de la progression en musculation.

Les avantages de la créatine éthyl ester sur les pratiquants de musculation sont nombreux. Ces avantages se situent notamment au niveau des effets secondaires, des quantités à utiliser et de l’assimilation, bien entendu en comparaison avec la créatine monohydrate. Sinon au niveau des effets pour progresser en musculation ces deux formes de créatine permettent d’aboutir à la même chose : moins de courbatures, meilleure congestion, plus d’énergie à l’entraînement…

Pour vous énumérer un peu les avantages de la créatine éthyl ester (CEE) sur la créatine monohydrate, notons pour commencer qu’elle permet d’éviter une partie des effets secondaires liés à la prise de la créatine monohydrate classique. Ces effets secondaires sont entre autres la rétention d’eau et les troubles digestifs. Ensuite c’est une forme de créatine qui est assimilée bien plus facilement par l’organisme comme nous l’avons souligné tantôt. Ainsi, en la prenant 30 à 45 min avant l’entraînement de musculation elle donne d’excellents résultats. Toujours grâce à cette facilité d’assimilation, la créatine éthyl ester (ECC) vous permet de réduire vos prises de créatine journalière mais tout en ayant des effets plus intéressants sur votre entraînement. A titre d’exemple, notez par exemple qu’une dose de 1,5 à 3 g de créatine éthyl ester est très nettement aussi efficace que 5 à 10 g de créatine monohydrate. On notera aussi que la créatine éthyl ester a été inventée surtout dans le but d’améliorer l’assimilation et l’utilisation de la créatine par les cellules musculaires. En effet, on avait pu constater jusque là qu’une bonne partie de la créatine monohydrate classique reste bloquée devant la paroi des celles musculaires, sans pouvoir pénétrer. La créatine éthyl ester elle est plus efficace à ce niveau car elle franchit cette barrière avec beaucoup d’aisance et peut ainsi jouer pleinement son rôle dans les muscles.

Le seul désavantage majeur de la créatine éthyl ester sur la créatine monohydrate c’est sa nouveauté. C’est en effet une nouvelle forme de créatine qui reste encore peu connue sur le marché. De plus beaucoup de personnes préfèrent continuer à utiliser la créatine monohydrate parce que les études cliniques tardent à valider scientifiquement les bienfaits de la créatine éthyl ester, une fois de plus parce qu’elle a été crée il n’y a pas longtemps. Mais de nombreuses personnes ont cependant testé cette nouvelle forme de créatine et ne tarissent pas d’éloge pour elle ; et vous devriez l’essayer vous aussi !