Créatine Kinase

La créatine, tout comme le Coenzyme Q10 ou le gluthation, sont présents dans toutes vos cellules car ils contribuent au maintien de diverses fonctions métaboliques. Le glutathion gère les réactions oxydatives des cellules et constitue sa meilleure protection alors que la créatine joue le rôle d’enclencheur des réactions énergétiques produites par vos muscles.

La créatine kinase désigne simplement l’enzyme responsable de la conversion de la créatine en phosphocréatine. Cette transformation d’un élément en un autre élément (plus simple ou plus complexe) est nécessaire car elle permet de stocker, de déstocker ou de produire de l’énergie à partir d’une molécule servant de base, ici : la créatine.

Absorbé sous forme de monohydrate de créatine (molécule + sel de monohydrate), la créatine kinase permet la transformation de la créatine à des fins énergétiques par le passage de l’ATP (adénosine triphosphate) en ADP (adénosine monophosphate). Cette réaction permet une libération d’énergie par la perte d’un ion phosphate. Sans cette enzyme (la créatine kinase), la créatine serait inopérante et la vie impossible (aucune libération d’énergie ne serait alors envisageable).

Évidemment, les taux de créatine kinase augmentent naturellement avec la pratique sportive anaérobique (sports de force) ou par la supplémentation en créatine. Nous pouvons d’ailleurs recommander ce complément à l’ensemble des athlètes qui cherchent à progresser en force, en puissance ou en volume musculaire.